Vincent Rottiers toujours…


Vincent Rottiers court en équilibre sur les bords de son âme
feux d’artifice, fulgurances d’ombre, brasiers silencieux
ses regards sont des soleils tranchants
posés sur le monde
– l’horizon décapsulé d’un trait de canif
et découpent des frontières
d’aubes qui n’appartiennent qu’à lui
un être vivant
Sylvine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses cookies to offer you a better browsing experience. By browsing this website, you agree to our use of cookies.