A siroter cet été…


Bon, de retour sur cette page après une si longue absence…
et une phrase sur laquelle réfléchir, lue quelque part mais dont j’ai oublié de noter l’auteur.

“L’aigle ne perdit jamais autant de temps que lorsqu’il se résigna à écouter le corbeau”.

Ceux qui sont de la famille des aigles comprendront sans nul doute…
Ceux qui appartiennent aux corbeaux, c’est moins sûr !

J’adore !
Sirotez l’été, inventez un nouveau cocktail, marchez le long des océans, scintillances, abandon et fulgurances…

Sylvine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses cookies to offer you a better browsing experience. By browsing this website, you agree to our use of cookies.