A siroter cet été…


Bon, de retour sur cette page après une si longue absence…
et une phrase sur laquelle réfléchir, lue quelque part mais dont j’ai oublié de noter l’auteur.

“L’aigle ne perdit jamais autant de temps que lorsqu’il se résigna à écouter le corbeau”.

Ceux qui sont de la famille des aigles comprendront sans nul doute…
Ceux qui appartiennent aux corbeaux, c’est moins sûr !

J’adore !
Sirotez l’été, inventez un nouveau cocktail, marchez le long des océans, scintillances, abandon et fulgurances…

Sylvine

Ce site utilise des cookies pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation de cookies.