Dunes…

Finalement, ce matin je croise Moinours qui me montre cette photographie qu’un Fred, ours unique de son état, lui a fait parvenir et qui répond parfaitement à l’image des dunes que j’avais sélectionnée dans le billet du 8 septembre dernier.
Il m’a aussi donné un texte que je vous retranscris tel quel :

crédit photo : Fred Laine
les cheveux frottés par
l’ardente écume
des vents
j’arpente les anses
ta voix danse
pigment
sur les plumes
des goélands

mutin gourmand, l’astre blanc
taches de douceur
ta peau halée, allant
éclairs de chaleurs
étoiles d’après et d’ailleurs
si près

volcans ?
J’adore la photographie mais j’ignore à qui écrivait Moinours ?
Peu importe la poésie, c’est toujours bon à prendre…
Sylvine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses cookies to offer you a better browsing experience. By browsing this website, you agree to our use of cookies.